Quelles taxes doivent être payées lors de la vente d’une propriété

Bien que la vente d’un logement implique toujours de récupérer une certaine liquidité, il faut aussi garder à l’esprit que cette transaction entraîne une série de dépenses, dont les taxes auxquelles le vendeur doit faire face. Voici les taxes qui doivent être payées lors de la vente d’une propriété:

 L’impôt sur le revenu des personnes physiques (IRPF): cet impôt doit être payé en cas de plus-value, c’est-à-dire que la différence entre la valeur d’acquisition et la valeur de transmission est positive. Cet impôt sera imposé sur la base du gain acquis comme suit:

Taxes:

o À 19% pour des gains jusqu’à 6000 €

o À 21% pour des revenus compris entre 6000 € et 200000 €

o À 26% pour un résultat supérieur à 200 000 €.

 La taxe sur l’augmentation de la valeur des terrains urbains, ou aussi appelée plus-value municipale. Cette taxe est liée à l’augmentation de la valeur de la propriété au cours des années où nous avons été propriétaires, et pour la calculer, elle est pris en compte Il compte la valeur cadastrale, les années pendant lesquelles nous l’avons possédé et le type de privilège en fonction de la Mairie.

 La taxe foncière (IBI), cette taxe correspond normalement au vendeur, puisqu’elle doit être payée par la personne qui apparaît comme propriétaire du bien au 1er janvier. Il y a des moments où le paiement peut être négocié entre l’acheteur et le vendeur, de sorte que chacun paierait la taxe en fonction des mois où il sera propriétaire.

Afin de traiter et gérer les taxes qu’implique la vente d’un bien, il est préférable de se tourner vers du personnel qualifié ou de laisser directement notre conseiller immobilier nous aider tout au long du processus de vente, y compris le paiement des taxes.

Chez Fincas La Clau, nous avons un service juridique spécialisé en droit fiscal, et nous vous aiderons à traiter et gérer toutes les taxes à payer lors de la vente d’une propriété.



Call Now ButtonLlámanos ahora